Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site >

Présentation du projet

Le littoral de la Méditerranée Nord-Occidentale (arc italo-franco-espagnol) présente des usages similaires (viticulture et tourisme) dont le bilan des impacts sur le milieu marin reste encore à quantifier. En effet, ces usages en conjonction avec le forçage naturel spécifique des crues éclair s’accompagnent à la fois d’impacts positifs (apports de sels nutritifs dans une zone oligotrophe) et négatifs (apports de contaminants chimiques et de micro-organismes pathogènes) au regard des services qui y sont attendus (pêche, tourisme). Ce projet concerne donc l’étude de l’impact sur un écosystème littoral marin de la Méditerranée Nord-Occidentale de crues éclair issues d’un bassin versant supportant des usages viticole et touristique. Il s’agit d’une étude ciblée préparatoire au projet MERMEx (2010-2013) afin d’évaluer la pertinence d’une étude à plus grande échelle de l’impact sur les écosystèmes des crues éclair dont la genèse fera l’objet d’une attention particulière dans le cadre du projet HYMEx. Ce projet comporte un volet d’observation sur le site de la baie de Banyuls-sur-mer dont l’objectif est de compléter les connaissances existantes par la quantification des flux des différentes formes de phosphore et de cuivre, ainsi que les flux de microorganismes d’intérêt sanitaire vers le milieu marin lors de deux crues éclair, la dynamique du devenir dans le milieu marin de ces paramètres ainsi que la dynamique de la biodiversité phytoplanctonique autour de ces crues. Le volet d’observation sera interprété à l’aide d’approches de modélisation de deux types : modèle couplé physique-biogéochimie à petite échelle et modèle Lagrangien de dispersion de particules.

Objectifs du Projet

L’objectif général est d’évaluer l’impact sur l’écosystème marin littoral des apports spécifiques aux usages viticole et urbain par des fleuves intermittents Méditerranéens. Les questions précises traitées dans ce projet, par l’observation et la modélisation, concernent : la dynamique quantitative et qualitative des efflorescences phytoplanctoniques marines associées aux apports d’un fleuve intermittent la dynamique des différentes formes de phosphore et d’azote apportées par un fleuve intermittent (...)

Lire la suite

Contexte du projet

La fertilisation du domaine côtier grâce aux apports d’éléments nutritifs d’origine continentale par les fleuves est un phénomène avéré, mais, à l’heure actuelle, il n’existe pas de schéma fonctionnel établi décrivant la relation entre les modalités de transfert des apports fluviatiles et la transformation de la matière organique et son rôle dans les réseaux trophiques marins. En Méditerranée, en particulier, outre des fleuves permanents d’importance variée, de nombreux fleuves intermittents, dont l’importance (...)

Lire la suite

Etat de l’art

Les travaux d’observation (e.g. Wawrik et al, 2004, Pujo-Pay et al., 2006) ou de modélisation (e.g. Lenhart et al., 1997) de l’impact en mer des apports continentaux ont jusqu’à présent principalement concerné les apports par les fleuves majeurs et le plus souvent en régime normal. Or, de nombreux fleuves du pourtour Méditerranéen présentent un régime typique avec des débits moyens faibles ponctués par des crues dites éclair lors d’évènements météorologiques convectifs brefs mais intenses et durant (...)

Lire la suite


Error...

Error...

File not found: recherche_etendue_stats